Présentation

Images Aléatoires

  • maitre-tamura 9156[1]
  • PB280082
  • misogi-avril-2011 0286
  • P2120266
  • img 6622
  • maitre-tamura 9035[1]

Calendrier

Juillet 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>
Vendredi 25 mars 2011 5 25 /03 /Mars /2011 11:16

Jumbi Dosa : La préparation en aïkido

  DSCF0997

 

 

Lors de mon séjour au Japon l'année dernière j'ai été frappé par la rapidité voir l'absence totale d'une préparation au début des cours.

Il est vrai que ceux -ci ne durant qu'une heure, peut-être pour des raisons d'organisation les professeurs occultent cet aspect de la pratique.

 

Sans titre 1[1]

 

Maître Tamura nous disait aussi que lorsqu'il a commencé la pratique les préparations n'existaient pas et les cours débutaient immédiatement par des techniques de projections car la plupart des pratiquants de l'époque étaient habitués aux  arts martiaux.

Pour ma part depuis mes débuts et quel que soit mon professeur, la préparation a tenue un rôle important.

Je n'ai pas toujours compris, ni eu le calme et la concentration nécessaire pour effectuer ces exercices le mieux possible.

En fait d'un tempérament plutôt "dynamique" j'ai pensé longtemps que ce temps devait uniquement nous servir pour préparer notre corps physiquement à la pratique.

 

000[1]

 

Je me souviens de la réponse que donnait Maître Tamura sur sa pratique issue des mouvement de Tai chi :

"Je la pratique car c'est bon pour moi, je le ressens comme cela, essayer vous aussi pour voir si cela est bon pour vous aussi"

Cette réponse me satisfaisait complétement et l'interprétait à ma manière, en effet si je ne comprends pas la nécéssité c'est que ce n'est pas bon pour moi, donc pas besoin de m'y imprégner totalement.

 

Quelle énorme erreur

J'ai compris il y a peu, que si au départ Senseï a intégré différentes préparations certainement pour un bien être physique cela à évolué pour avoir un lien plus que direct avec la pratique en elle même.

Ce moment doit nous servir non seulement pour préparer, relacher le corps mais aussi l'esprit, mettre en place des sensations , des attitudes que nous devons ensuite retrouver dans l'éxecution des techniques, des chutes, des déplacements que ce soit en tant que Tori mais aussi de Uke.

Aujourd'hui c'est pour moi un moment primordial et fondamental dans la recherche de l'aïkido tel que nous l'a enseigné Maître Tamura.

 

t couv2[1]

 

Un livre a été écrit à ce sujet par Christophe Page Chargé d'Enseignement Régional Alsace, osthéopathe et acupuncteur il apportera en plus d'une pratique quotidienne des réponses sur les différentes préparations mises en place par Maître Tamura.

 

 Christophe m'a laissé quelques exemplaires de son ouvrage pour ceux que cela interesse.

 

 

Par fabrice cast aikido lambesc le puy ste reparade - Publié dans : Budo / réflexions
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés